Article publié dans Reporterre : « Une partie d’EELV refuse un accord avec le Parti socialiste »

Alors que les discussions entre les équipes de Yannick Jadot et Benoît Hamon patinent, des membres d’Europe Ecologie Les Verts refusent un accord qui se couperait de La France insoumise.
Actualisation – Jeudi 23 février – Une fraction du parti Europe Écologie-Les Verts regimbe à l’accord envisagé avec le PS. Animée par Mathieu Béchu Diaz, conseiller fédéral d’Alsace, Élise Lowy, membre du bureau exécutif de EELV et Chekra Kaabi , membre du bureau du Conseil fédéral, un texte a été publié mercredi 22 sous le titre Un candidat pour trois mais pas deux !.
Les signataires rappellent la défiance d’EELV à l’égard du Parti socialiste : « Bien qu’il y a huit mois, lors de notre Congrès, l’écrasante majorité des militant.e.s avaient fait le choix de couper le cordon ombilical relié au PS, la majorité au bureau exécutif de EELV semble de nouveau en passe de conclure un accord sans aucun rapport de forces afin de sauver quelques sièges de parlementaires. On ne peut pas ressasser sans cesse que l’on ne montera pas une nouvelle fois dans la soute du vieux car diesel du PS et y monter. C’est à se demander si aucune leçon du passé et de l’échec de 2012 ne semble avoir été tirée. »

Screenshot_20170224-205302

Elise Lowy, du conseil exécutif d’EELV, est signataire du texte
Ils ne pensent pas que le PS a changé, et refusent un accord qui écarterait La France insoumise, le mouvement qui soutient Jean-Luc Mélenchon : « Comment peut-on alors, espérer la mise en œuvre d’un projet radical de transformation social et écologique quand des député.e.s investi.e.s par le PS sont ceux et celles qui ont voté les politiques que nous déplorons, à l’exemple de Mme El Khomri, M. Valls ou M. Le Roux ? »
« Au sein d’EELV, le ralliement à Benoît Hamon divisera le mouvement, conduira nombres de militant.e.s vers d’autres candidat.e.s. Bien que l’histoire ne soit pas écrite, une refondation est déjà à l’œuvre. Alors, pour nous, c’est non à un accord à 2 avec le PS sans la France insoumise. Nous refusons tout assujettissement au Parti socialiste, et combattons ses idées sociales-libérales. »

https://reporterre.net/Une-partie-d-EELV-refuse-un-accord-avec-le-Parti-socialiste