Contribution de Pascal Branchu « Le Revenu de Base agricole »

LE REVENU DE BASE AGRICOLE


Un des projets actuels du MFRB (Mouvement français pour un revenu de base) concerne l’intention d’expérimentation de revenus de base agricole dans notre territoire, et au plan européen.

Ce n’est pas une solution de plus mais bien un outil sociétal qui prends volontairement l’approche sectorielle de l’agriculture pour différentes raisons:

– la pauvreté paysanne

– un modèle économique qui a un impact important sur l’environnement et l’humain

– la fin prochaine d’une PAC sur-productiviste (2020),

Conséquences:
1. L’instabilité des prix
2. Une concurrence européenne entre les pays menant vers un dumping social.
3. Dépendance aux énergies fossiles
Cette agriculture industrielle dépend des énergies fossiles à bas prix. C’est ce qui
lui permet d’être compétitive aujourd’hui, mais cela ne pourra pas durer.

Quel est ce projet?

– expérimenter différents revenus de base pour en tirer des enseignements objectivés

(via des financements d’innovations des fonds européens FSE et FEEDER)

– ajouter un pilier social à la PAC post 2020 aux deux piliers actuels (production et aides à l’hectare et celui des mesures environnementales) pour équilibrer le financement PAC post 2020 en trois piliers égaux:

– Production

– Environnement

– Social

Pour le MFRB, c’est un droit attaché aux travailleurs agricoles (employeurs et salariés) qui doit pouvoir leur garantir des conditions de vie digne.

5 critères pour un revenu de base agricole:

1 C’est un revenu versé mensuellement quelque soit la personne dédiée à la production agricole
2 Individuel : C’est une aide versée individuellement par actifs paysans
3 Inconditionnel : peu importe la taille ou la nature de l’exploitation. suppression du
critère de surface minimum et autres critères
4 Cumulable avec d’autres revenus : gains de production, allocation pour les enfants..
5 Inaliénable : ne peut pas être saisi.

Les membres du MFRB lance un appel à contribution et propose d’y travailler tout l’été, après un forum ouvert à Rennes, une belle conférence à NDDL (et un beau stand), l’Université de Masseube (Lycée agricole, Gers, du 17 au 20 août)

Précaution: ce ne sont ici que les grandes lignes, le projet est bien plus fouillé actuellement et aspire à l’ouverture collaborative, qui est une pratique vertueuse du MFRB,

La question du moindre impact sur l’environnement lié à une nouvelle PAC, post 2020, ne devrait pas vous laisser insensible et de notre coté nous aimerions que les acteurs de ce secteur puissent s’approprier cette opportunité faite au monde agricole, et qui pose problème actuellement dans toutes les régions.

Le mail spécifique, si vous souhaitez contacter directement les personnes en références au plan européen et national:

rdbagricole@revenudebase.info


Le revenu de base agricole peut constituer un outil de transition de la production agroalimentaire productiviste vers des systèmes de production et de distribution alimentaire, plus écologiques, résilients, et centrés sur l’humain,
expérimentons !